Bryn Mawr Classical Review

BMCR 2018.03.47 on the BMCR blog

Bryn Mawr Classical Review 2018.03.47

Alfredo Casamento, Danielle van Mal-Maeder, Lucia Pasetti (ed.), Le ‘Declamazioni minori’ dello Pseudo-Quintiliano: Discorsi immaginari tra letteratura e diritto. Beiträge zur Altertumskunde, 361.   Berlin; Boston:  De Gruyter, 2016.  Pp. vi, 254.  ISBN 9783110496444.  $126.00.  


Reviewed by Sophia Georgacopoulou, Université Nationale d’Athènes (sophiag262@yahoo.fr)

[The Table of Contents is given at the end of the review.]

Ce volume, issu d’une fameuse collection allemande, est centré sur les Déclamations mineures (=DM) du Pseudo-Quintilien; il s’agit d’un corpus d’exercices scolaires de rhétorique, qui est à la fois aride et fascinant. Les dix articles de spécialistes qu’il contient sont précédés d’une introduction des coéditeurs (p. 1-10), qui cerne bien les trois approches proposées, juridique, rhétorique et littéraire. La nouvelle perspective théorique consiste en ce que la recherche juridique dans les DM est liée à celle de l’anthropologie, car les thèmes des controverses, vraisemblables ou non, sont considérés comme une mise à l’épreuve du droit romain et de l’éthique: les DM forcent ainsi les limites des normes et mettent en question les conséquences de leur application judiciaire (p. 5). Ainsi des concepts juridiques sont-ils traités dans les quatre premières études du volume. Gernot Krapinger (p. 11-30) discute certains cas de droit de sépulture violé dans les DM 299, 369 et 373. Biagio Santorelli (p. 31- 46) se penche sur le motif du désaveu d’un dépôt de bien (infitiatio depositi) dans les DM 245, 269, 312, 353 et 361. Giuseppe Dimatteo (p. 47-62) fait ressortir la tension entre le droit des déclamations et le droit romain en vigueur (regula iuris) concernant l’infamia, un thème traité dans les DM 250, 263, 265 et 275. Il s’avère que le rhéteur des DM n’invente pas des lois fantaisistes, éloignées de la réalité sociale; bien au contraire, il mène un débat essentiel d’ordre juridique, en mettant en valeur le rapport du droit avec les mœurs et les lois non-écrites (p. 62). Mario Lentano (p. 63-80) examine le thème de l’adultère, qui est largement représenté dans les DM; c’est le mari qui a le ius occidendi à l’égard de son épouse et de son amant, et non le père de la femme, contrairement à la lex Iulia de adulteriis coercendis, que l’empereur Auguste a faite approuver entre 18 et 16 av. J. C. Comme le mariage est une institution fondamentale pour l’ordre social et l’intégrité de la famille romaine à l’époque impériale, la punition de l’adultère constitue un exemplum totius civitatis (DM 249.19). L’analyse de Lentano montre que Pseudo-Quintilien s’engage dans un débat juridique postérieur à la loi augustéenne et de manière générale, les textes déclamatoires “confermano il loro statuto di osservatorio privilegiato sulla società e la cultura romana dell’età imperiale” (p. 80).

Une étude aborde avec finesse le rapport complexe des DM avec la philosophie: Lucia Pasetti (p. 81-101) s’intéresse à la figure négative du philosophe cynique dans la DM 283, mise en perspective avec la DM 268, où la question an philosophandum est posée plus directement. Les quatre autres études sont consacrées à la dimension littéraire des DM. Claire Oppliger (p. 103-116) présente, pour la première fois, un ample exposé sur les procédés didactiques, qui sont mis en œuvre dans les DM, et particulièrement sur la voix du maître qui s’adresse directement à ses élèves; elle s’avère que Pseudo-Quintilien « construit son enseignement autour de deux grands axes: tantôt il dit ce qu’il faut faire, tantôt il montre comment le faire » (p. 115). Chiara Valenzano (p. 117-136) essaie de démontrer l’influence littéraire des héroïnes tragiques, celle de Médée et de Phèdre, sur la construction rhétorique de la figure de la belle-mère dans les DM, ainsi que chez Sénèque le Père et Calpurnius Flaccus. Danielle van Mal-Maeder (p. 137-156) aborde la figure du parasite dans les DM et en particulier dans la DM 298 ; ce personnage type de la palliata et de la satire inspire notamment le discours moralisateur du maître et ‘tisse’ bien des lieux communs et des allusions intertextuelles dans les controverses. Julien Pingoud (p. 157-189) analyse en détail le personnage de la meretrix caecata (de la prostituée aux yeux crevés) dans la DM 297; c’est le modèle positif de la bona meretrix, armée de blanditia et l’image comique du miles gloriosus qui s’appliquent au couple de la courtisane aveugle et de son ancien amant dans cette controverse, qui constitue, de plus, une réécriture du Pro Caelio de Cicéron. Alfredo Casamento (p. 191-212) compare la figure du vir fortis, au sein du conflit familial entre père et fils, chez Sénèque le Père (Contr. 10.2) et dans la DM 258.

Ces savantes recherches, qui offrent un renouveau incontestable dans l’étude des DM, sont suivies d’une riche bibliographie (p. 215-230), puis d’un index de notions et de noms propres (anciens et modernes) et enfin d’un index des passages cités. Ce volume collectif de qualité favorise l’approfondissement d’un corpus dense et disparate de ‘discours imaginaires’ qui circulent dans les écoles de rhétorique durant le Haut Empire et reflètent bien les enjeux idéologiques et culturels de l’époque.

Indice generale

Alfredo Casamento, Danielle van Mal-Maeder e Lucia Pasetti , Introduzione: tra diritto, retorica e letteratura – 1
Gernot Krapinger, Die Grabverletzung in den Declamationes minores – 11
Biagio Santorelli, Il denaro negato. Casi di infitiatio depositi nelle Declamazioni minori – 31
Giuseppe Dimatteo, La ‘pena d’infamia’ e l’inibizione dello ius accusandi. Le norme e le argomentazioni in tema di infamia delle Declamazioni minori 250, 263, 265 e 275 – 47
Mario Lentano, Auribus vestris non novum crimen. Il tema dell’adulterio nelle Declamationes minores – 63
Lucia Pasetti, Extra rerum naturam: retorica contro filosofia cinica nella Declamatio minor 283 – 81
Claire Oppliger, Quelques réflexions sur la méthode (ou les méthodes ?) du Maître des Petites déclamations – 103
Chiara Valenzano, Matrigne, avvelenatrici, donne incestuose: il paradigma di Medea nelle Declamationes minores – 117
Danielle van Mal-Maeder, Tisser des lieux communs. Quelques réflexions autour de la figure du parasite dans les Petites déclamations – 137
Julien Pingoud, Le théâtre dans les Petites déclamations. La comédie de la prostituée aux yeux crevés – 157
Alfredo Casamento, Come un figlio: variazioni tematiche e modalità narrative. A proposito di Sen. contr. 10,2 e decl. min. 258 – 191
Elenco degli autori – 213
Bibliografia – 215
Indice analitico – 231
Indice dei luoghi – 243
Read comments on this review or add a comment on the BMCR blog

Home
Read Latest
Archives
BMCR Blog
About BMCR
Review for BMCR
Commentaries
Support BMCR

BMCR, Bryn Mawr College, 101 N. Merion Ave., Bryn Mawr, PA 19010