Bryn Mawr Classical Review

Bryn Mawr Classical Review 2011.04.33

Eugenio Amato (ed.), Favorinos d'Arles. Œuvres. Tome III, fragments. Collection des universités de France. Série grecque, volume 473.   Paris:  Les belles lettres, 2010.  Pp. xvii, 606.  ISBN 9782251005577.  €75.00 (pb).  



Reviewed by Morgan Gaulin, Montréal (schleiermacher@videotron.ca)

[Une table des matières est insérée à la fin de ce compte rendu.]

Deuxième volume de trois prévus aux Belles Lettres,1 les Fragments de Favorinos D'Arles, écrivain d'origine celte et représentant illustre de la Seconde Sophistique, se divisent en trois parties. Les fragments de location certaine, numérotés de 1 à 96, au nombre de 21. Les fragments de localisation incertaine, numérotés de 97 à 150 et au nombre de 53 et, enfin, les fragments douteux ou faux, numérotés de 151 à 163, au nombre de 12. La présentation des fragments adoptée par Eugenio Amato se divise elle aussi en trois parties. D'abord, une notice, qui prend la forme d'une discussion du titre du fragment et d'une analyse du contenu. Ensuite vient la traduction sur la page de gauche accompagnée du texte original sur la page de droite. Puis, des notes complémentaires sur le texte. Amato s'est servi d'une traduction déjà réalisée par Yvette Julien. Plusieurs modifications y ont été apportées. En est résulté une refonte du travail de Julien à laquelle a participé Jacques Schamp.

Les fragments de location certaine sont au nombre de 21. Plusieurs sont à notre avis d'une grande importance pour l'histoire de la philosophie, dont un fragment intitulé Sur Platon. (fragment 25) Seul le titre nous est parvenu par la Souda. Dans sa présentation Amato discute l'hypothèse émise par Gödkemeyer qui préfère voir dans cet ouvrage sur Platon une biographie telle qu'il en existait alors ‒ on pense aux ouvrages de Xénocrate de Chalcédoine ou d'Aristoxène. Amato, quant à lui, préfère cette hypothèse à celle de Barigazzi pour lequel il s'agit d'un texte avec un réel contenu philosophique. Le titre pourrait, tel que le suggère Amato, être un écho de la peri-Literatur et ne devrait donc pas être considéré comme une biographie d'expert comme celle d'Aristoxène mais plutôt comme un travail de critique littéraire accompagné de quelques éléments philosophiques et biographiques. (92)

Un autre fragment qui revêt une valeur pour l'historien de la philosophie est intitulé Plutarque ou la disposition académique, dont il nous est resté quelques passages. Il s'agirait, selon Amato, des restes d'un livre consacré à l'εἰς ἔκάτερον ἐπίχειρησις. Favorinos en aurait fait l'histoire de même que la défense s'inspirant pour ce faire des représentants de l'Académie sceptique, Arcésilas et Carnéade. Amato explique aussi la référence à Plutarque. Selon lui, Favorinos rend ici hommage à son maître qui s'était lui-même intéressé à la doctrine des Académiciens et qui avait dédié à Favorinos un ouvrage entier: le De primo frigido. (148) Ce qui nous reste de l'ouvrage consacré à Plutarque nous est parvenu par l'intermédiaire de Galien, qui n'a pas manqué de critiquer vivement Favorinos pour s'être apparemment contredit. Dans cet ouvrage, en effet, Favorinos aurait postulé qu'il est possible d'en arriver à connaître quelque chose d'une manière sûre. Le fragment 34 dit ceci: « [...] dans le Plutarque [explique Galien] il a paru se ranger à l'avis qu'il y a quelque chose qu'on peut connaître de manière sûre.» (150) Comme Amato le souligne dans une note complémentaire, il s'agit d'un problème fondamental d'épistémologie car, ailleurs, Favorinos a semblé postuler la thèse contraire; à savoir que rien ne peut se comprendre de manière sûre. Or, Amato est très précis sur ce problème qui oppose Galien à Favorinos, rappelant que le premier, lorsqu'il affirme que Favorinos postule qu'il nous est possible de connaître quelque chose de manière sûre, force peut être le trait en exagérant quelque peu les affirmations de Favorinos dans un but avant tout polémique. (152, note 466)

Le fragment suivant, En réponse à Épictète, montre Favorinos discutant des mêmes problèmes que dans le Plutarque sauf que cette fois c'est à l'aide du dialogue qu'il les aurait exposés. C'est un dialogue qui oppose les opinions de Plutarque, défendues par un esclave, et le stoïcien Épictète. Ce choix de faire figurer l'esclave de Plutarque montre, selon Amato, la violence de l'opposition entre Épictète et Plutarque. Selon une hypothèse d'Opsomer, hypothèse que Holford-Strevens reprend2 à son compte, Épictète aurait attaqué les doctrines des Académiciens en tentant de démontrer que ceux-ci ont une pratique qui contredit leurs théories. (152) Barigazzi, pour sa part, pense que le débat entre Favorinos et Épictète ne fut pas aussi important que ces exégètes le prétendent. Amato, qui ne partage pas l'opinion de Barigazzi, rappelle que Ioppolo3 a montré que le respect que se devaient naturellement ces deux philosophes s'était dégradé.

Le travail mené par Amato est fort impressionnant, de même que la traduction ici présentée est d'une qualité indéniable. La lecture de ces fragments et les notices offertes par l'éditeur nous montrent Favorinos engagé dans les débats philosophiques de son temps; l'histoire de la philosophie ne peut que s'en enrichir. Amato n'a pas non plus oublié d'inclure les différentes éditions de Favorinos, une liste exhaustive des sources anciennes et des index fort utiles pour le chercheur.

Table des matières

Avertissement (V)
Codicum sigla et scriptorum editiones (V)
Fragments de location certaine (1-352)
Sur les sorts
Pour la défense des gladiateurs
Sur la vieillesse
Sur la prière
Sur les formes
Sur la tempérance commune
Sur la philosophie d'Homère
Sur Socrate et sa conception de l'art d'aimer
Sur Platon
Sur la conduite des philosophes
Contre les astrologues
Éloge de Thersite
Éloge de la fièvre quarte
Tropes Pyrrhoniens
Plutarque ou la disposition académique
En réponse à Épictète
Alcibiade
De la représentation compréhensive
Mémorables
Histoire de toute sorte
Fragments de localisation incertaine (353-416)
Fragments douteux ou faux (417-468)
Abréviations bibliographiques (469-586)
Éditions de Favorinos
Sources anciennes
Instruments
Publications scientifiques et littéraires
Addendum (587-590)
Index locorum a Favorino Laudatorum (591)
Index nominum et ethnicorum (592-594)
Index fontium (595-598)
Tabulae comparationis (599-601)


Notes:


1.   Un premier volume est paru au mois de novembre 2005 sous la direction d'Eugnio Amato: Favorinos D'Arles, Œuvres. Tome I. Introduction générale. Témoignages. Discours aux Corinthiens. Sur la Fortune, Paris, Les Belles Lettres, 2005, 672 pages.
2.   Cf. Holford-Strevens, Favorinos: the Man of Paradoxes in: J. Barnes et M. Griffin (éds.), Philosophia togata, II, Oxford, 1997, p.188-217 et Opsomer, J., Favorinos versus Epictetus on the Philosophical Heritage of Plutarch: a Debate on Epistemology in : J. Mossman (éds), Plutarch and his Intellectual World, Londres, 1997, p.17-34.
3.   Cf. Ioppolo, A. M., The Academic Position of Favorinos of Arelate, dans Phronesis, 38, 1993, p.183-213.

Comment on this review in the BMCR blog
Read Latest
Index for 2011
Change Greek Display
Archives
Books Available for Review
BMCR Home
Bryn Mawr Classical Commentaries

BMCR, Bryn Mawr College, 101 N. Merion Ave., Bryn Mawr, PA 19010
HTML generated at 06:27:41, Friday, 15 April 2011