Bryn Mawr Classical Review

Bryn Mawr Classical Review 2009.04.49

Jörg Graf, Myriam Krutzsch (ed.), Ägypten lesbar machen --: die klassische Konservierung/Restaurierung von Papyri und neuere Verfahren: Beiträge des 1. Internationalen Workshops der Papyrusrestauratoren, Leipzig, 7.-9. September 2006. Archiv für Papyrusforschung und verwandte Gebiete. Beiheft; 24.   Berlin/New York:  Walter de Gruyter, 2008.  Pp. 121; xxxii p. of plates.  ISBN 9783110201178.  $109.00.  



Reviewed by Jean A. Straus, Université de Liège (jean.straus@ulg.ac.be)
Word count: 1018 words

[Authors and titles are listed at the end of the review.]

Les progrès technologiques applicables à la conservation et à la restauration des papyrus ne sont pas négligeables. Ils méritaient donc que l'on s'y intéressât de plus près. Voilà qui est fait grâce à la mise sur pied d'un premier colloque sur le sujet. Il s'est tenu à Leipzig en septembre 2006 et a réuni une bonne vingtaine de participants -- restaurateurs, responsables de collections papyrologiques et papyrologues -- qui ont partagé leur expérience.

M. van der Feltz dresse l'état des collections papyrologiques aux Pays-Bas: taille, provenance, conditions de conservation, consultation par le public, expositions temporaires ou permanentes, genres de dommages. Elle s'attache à préciser quels sont les dommages subis par les papyrus et quelles sont leurs causes. Les collections papyrologiques du Musée de l'Ermitage à Saint-Petersbourg sont numérisées dans le cadre du projet APIS (Advanced Papyrological Information System). Avant la mise en route de l'entreprise, une responsable du projet, L. Lau-Lamb, s'est rendue à Saint-Petersbourg pour dresser l'état de la collection. Elle propose une série de mesures de sauvegarde avant la photographie des papyrus et donne quelques conseils pour la conservation de ceux-ci. On apprend la bonne nouvelle que cette collection est vivante puisqu'elle est avant tout une working collection et que des chercheurs ont souvent besoin d'un accès aisé à un document original dans le but de l'examiner ou de le corriger. M. Anders s'attache à résoudre des problèmes liés à la consolidation de papiers dégradés par des mécanismes physiques, chimiques ou biologiques au point que l'usage du papier n'est pas possible pour les consolider sans provoquer des dégradations supplémentaires. Pour stabiliser de tels papiers, il conseille l'utilisation de fines feuilles de papier japon plutôt que les feuilles d'adhésif. S'inspirant d'une méthode qui a fait ses preuves dans la restauration du papier et qui repose sur le principe de capillarité, J. Graf présente un moyen pour débarrasser le papyrus de ses impuretés (avant tout, le sel) tout en ménageant le support de l'écriture. Le papyrus est déposé sur un tapis de viscose qui se trouve lui-même sur un plan incliné. Au travers de ce tapis coule un liquide nettoyant. En vertu de l'effet de capillarité du tapis, le liquide nettoyant est conduit sous le papyrus qui est humidifié et débarrassé des matières dommageables.

R. Scholl décrit le projet papyrologique de Halle - Iéna - Leipzig: restauration, photographie et numérisation, établissement du catalogue, présentation sur Internet. R. Walther étudie la protection contre le feu dans les bibliothèques et donne quelques conseils de bon sens pour protéger les collections papyrologiques. B. Leach s'intéresse plus particulièrement à la conservation des papyrus au British Museum. Bien entendu, elle est confrontée aux mêmes problèmes que ses collègues: attaques du sel et des insectes, mais aussi dommages causés par l'exposition à la lumière dans les vitrines. Les réparations faites dans l'antiquité sont fragiles et exigent un traitement. La taille de certains papyrus pose de même problème lors de leur restauration. L'auteure présente aussi le déroulement d'un papyrus avec l'aide d'un humidificateur ultrasonique et le résultat de l'identification de pigments anciens utilisés sur les papyrus. L. Lau-Lamb se penche sur le cas particulier d'un papyrus de plus de 30 m conservé sous 82 verres: le rouleau fiscal de Caranis, qui a demandé une révision complète avant d'être numérisé pour le projet APIS. S.-E. Geiseler montre comment le papyrus ÄS 818 du Staatliches Museum für Ägyptische Kunst de Munich a été consolidé au moyen de matières textiles et établit une comparaison avec les méthodes et les toiles utilisées auparavant. E. Menei fait le point sur quinze ans de conservation des papyrus au Louvre en insistant sur les techniques et les produits japonais utilisés (e.g. papier fait de fibres gampi ou colle importée directement du Japon, à base d'une algue particulière). On sait que I.H.M. Hendriks a proposé une méthode de fabrication du papyrus différente de celle généralement admise. J. Graf se demande s'il est possible de trouver la confirmation de la méthode Hendriks lors de la restauration de papyrus. A côté des papyrus littéraires qui se présentent sous la forme de rouleaux, de nombreux papyrus documentaires sont pliés. M. Krutzsch étudie de façon approfondie les différentes techniques de pliage. Dans deux autres contributions, elle se livre à l'étude des techniques du collage des feuilles de papyrus et à celles du démontage des cartonnages de papyrus. Ce dernier problème retient aussi l'attention d'E. Salmenkivi. J. Graf présente le protocole de restauration utilisé à Leipzig. Enfin, de son intervention portant sur la restauration du codex de papyrus Tchacos (Evangile de Judas), Florence Darbre donne seulement un très bref résumé.

S'il ne se laisse pas décourager par le caractère très technique de la plupart des communications, le papyrologue se verra ouvrir des horizons insoupçonnés tout au long de ce livre. Je lui en conseille donc vivement la lecture.

Reinhold Scholl, "Grusswort", 1-2.
Machteld van der Feltz, "A conservation survey of papyrus collections in the Netherlands", 3-9.
Leyla Lau-Lamb, "Condition survey of papyri, Hermitage Museum Oriental Department St. Petersburg, Russia", 10-16.
Manfred Anders, "Papierfestigung. Möglichkeiten und Grenzen. Selbstklebefolien und Alternativen", 17-22.
Jörg Graf, "Kapillarreinigung - eine schonende Methode in der Papyrusrestaurierung ?", 23-27.
Reinhold Scholl, "Das Papyrusprojekt Halle-Jena-Leipzig", 28-33.
Rainer Walther, "Brandschutz in Bibliotheken. Lösungsansatze für Brandschutzfragen bei der Aufbewahrung von Papyrus", 34-39.
Bridget Leach, "Papyrus conservation at the British Museum", 40-48.
Leyla Lau-Lamb, "Conservation of a papyrus (Karanis Tax Roll)", 49-50.
Sophie-Elisabeth Geiseler, "Textile Stützmaterialien in der Papyrusrestaurierung am Beispiel des Papyrus ÄS 818", 51-61.
Eve Menei, "Fifteen years of papyri conservation at the Louvre: the influence of Japanese techniques", 62-67.
Jörg Graf, "Papyrusherstellung nach dem Groningen-Verfahren. Eine praktische Übung", 68-70.
Myriam Krutzsch, "Falttechniken an altägyptischen Handschriften", 71-83.
Jörg Graf, "Notwendigkeit der Dokumentation. Das Leipziger Restaurierungsprotokoll", 84-92.
Myriam Krutzsch, "Blattklebungen erkennen und dokumentieren", 93-98.
Myriam Krutzsch, "Geheimnisse in Mumienmasken. Methoden zur Auflösung von Papyruskartonage", 99-105.
Erja Salmenkivi, "A method of extracting cartonnages and some observations on their texts", 106-112.
Florence Darbre, "The papyrus Codex Tchacos (Gospel of Judas)", 113.
Comment on this review in the BMCR blog
Read Latest
Index for 2009
Change Greek Display
Archives
Books Available for Review
BMCR Home

HTML generated at 20:18:08, Tuesday, 14 April 2009